Les contoirs de la transition : proposition de temps de rencontres qui favorisent la convergence des transitions

, par  Michel Briand , popularité : 3%

Face à l’urgence climatique de plus en plus de personnes, d’associations, d’entreprises, de collectivités, d’enseignants s’impliquent en acte dans la transition. Mais les mondes du libre, des solidarités, des éco-gestes, de l’entrepreunarit, des collectivités ne se rencontrent pas facilement.

La proposition de contoirs de la transition a pour but de faciliter des rencontres qui relient, donnent à écouter et à voir et valorisent les initiatives.

Des wiki-contoirs aux contoirs de la transition

L’idée de wiki-contoir a été mise en œuvre dans le cadre du projet wiki-brest. A côté des wiki-journées (temps de collecte et d’écriture collaborative), des wiki-balades (texte et son accompagnant un circuit de balade), c’est un temps de rencontre inventé pour valoriser et faire se rencontrer les contributeurs à wiki-brest.

Mis en oeuvre et animés par Gaelle Fily, coordonatrice du projet, 13 wiki-contoirs ont eu lieu de 2008 à 2013.

Le mot "Contoir" signifie un temps où l’on conte, raconte. C’est aussi est aussi un clin d’oeil au mot "Comptoir", à la rencontre conviviale autour d’un verre et s’inspire des "spip-apéro" organisés à Brest autour du logiciel libre Spip, principal outil pour l’écrit public à Brest mis en œuvre depuis 2002 (et utilisé pour ce site).

Ce sont des rencontres plus ou moins mensuelles qui permettent aux pratiquant de SPIP de se rencontrer, d’échanger, de demander des coups de mains.

Voici comment ces wiki-contoirs sont présentés :

Ces temps de convivialité seront l’occasion de faire se rencontrer les différents contributeurs de Wiki-Brest, de présenter leurs productions et de partager leurs coups de cœur.

En effet plus de 600 contributeurs publient et partagent du contenu sur Wiki-Brest depuis mars 2006, la plupart ne se connaissent pas.

Le succès des wiki-contoirs reposait sur ce mélange de convivialité, de rencontres entre des personnes qui ne se connaissaient pas dans une écoute bienveillante et le partage d’un même souci de donner à écouter et à voir.

Une diversité qui intéresse et relie

A titre d’exemple voici les contributeurs au premier wiki-contoir

L’on voit ici la grande diversité des thèmes de l’histoire d’une personnalité de la rue, à une modélisation en passant par ds acteurs associatifs ou une collectivité.

La convergence des transitions

Dans ce moment, où notre monde est confronté à une urgence écologique, doublée d’une crise sociale et d’une crise de la démocratie, nous avons besoin de moments de rencontres des acteurs des transitions pour que les dizaines d’initiatives locales d’actice-eur-s des transitions se relient, se renforcent et deviennent une force de transformation sociale.

Le contoir de la transition

J’emploie ici le mot au singulier pour signifier l’urgence climatique qui interpelle l’existence même de notre humanité, mais avec le souci de prendre en compte les dimensions sociales, démocratiques des transitions.

Le projet proposé à Transition Citoyenne en pays de Brest est de réunir dans un temps convivial des personnes en actes, des "faiseurs" impliqués dans la transition issus de milieux différents et qui ne se connaissent en général pas.

Par exemple, entrepreuneur de l’Economie Sociale et Solidaire, enseignant qui introduit cela dans son cours, association, groupe d’habitants, collectivité locale ou entreprise, commerce ou artisan, personnel de santé ..

Le champ des personnes concernés est très vaste et cette diversité en fait sa richesse.

Se rencontrer c’est aussi se rendre compte que nous ne sommes pas tout seul à être effrayé, à avoir envie d’agir et à le faire. Nous sommes nombreux face aux paroles non suivis d’actes de la grande majorité des décideurs politiques et économiques ceux qui se réjouissent encore de la croissance du traffic aérien, de la vente des SUV ou des exportations du libre échange..

Se rencontrer mais aussi donner à voir

La participation à une rencontre peut être un temps qui vous donne confiance, vous relie à d’autres, renforce votre énergie, mais ne la gardons pas pour nous seuls.

Il est important de donner à voir chacune de ces initiatives, d’ou la proposition de relier ce temps de récit à des écriture publiques. Cela peut-être sous forme d’articles dans une écriture facilité par des sprint d’écriture, du son enregistré et mis en ligne ou de petites vidéos selon les envies de faire de chacun.e.

C’est ce à quoi essaient de contribuer des sites contributifs comme Transition Citoyenne en pays de Brest ou Bretagne Creative pour prendre deux exemples locaux d’une écriture ouverte autour des transitions.

Tout ceci est mis en partage sincère par une licence CC by sa qui favorise la réutilisation. Il est important que les acteurs des transitions fassent aussi un pas dans cette direction de la coopération ouverte en acceptant que leurs contenus soient réutilisés. Trop de sites de la transition sont encore interdits de réutilisation dans leurs mentions légales, alors qu’il y a une urgence écologique.

Ces rencontres sont aussi un apprentissage vers un fonctionnement en communs où les petites expériences irréversibles de coopération et une pratique de partage sincère de nos productions nous donne une force collective de transformation.

Merci de vos retours si vous expérimentez un contoir ou votre propre format de rencontre.

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Betagne Educative Innovation-pédagogique (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)