Favoriser l’accés à internet : deux études de Marsouin sur Brest et les cybercommunes

, par  Michel Briand , popularité : 3%

ne des applications avancées d’Internet et d’améliorer les relations entre les administrés et les organisations publiques, notamment les collectivités territoriales.

Pour cela, il faut que l’ensemble des administrés ait la possibilité (matériel et en terme de compétences) d’accéder à Internet et certaines collectivités cherchent à développer cet accès.

Ces deux thèmes font l’objet d’études de la part de Marsouin, études que présente cet article.

reprise de l’article paru sur le site de Marsouin

C’est là, sur cet article

que vous trouverez les résultats téléchargeables de l’étude sur Brest.

Favoriser l’accès à Internet : les cybercommunes

La première étude est liée à l’évaluation du dispositif de développement de Points d’Accès Publics à Internet (PAPI) "Cybercommune", initié en 1998 par le Conseil Régional de Bretagne.

- l’info en ligne sur Marsouin.

Il s’agissait d’aider les collectivités locales bretonnes (comunes, communautés de communes) à financer un point d’accès. Cybercommune avait pour objectif de donner à tous les Bretons, quels que soient leur âge, leur activité et leur lieu de vie, les moyens de se familiariser avec les technologies de l’information et cela à moins de 20 km de chez eux.

Notre étude a été menée en deux phases :

- la mise en place d’un panorama exhaustif des cybercommunes à partir d’un questionnaire en ligne, complété par une analyse qualitative de certains espaces afin d’affiner la description des espaces et surtout de leur dynamique d’évolution. Ce panorama permet d’aboutir à une typologie des espaces et surtout à quelques propositions en terme de politique publique. Cette phase a été terminée à l’automne 2002.

- le rapport en ligne sur le site de Marsouin

- à partir des typologies, pourront être extraits plusieurs panels de cybercommunes types (panel qui peut être spécifique à chaque étude envisagée) pour lesquelles des études plus qualitatives ou spécifiques pourront être menées par les différentes équipes de MARSOUIN, et qui aideront à mieux comprendre les "meilleures pratiques" dans le développement de ces espaces (résultats fin février 2004).

La politique TIC de a ville de Brest

La seconde est lié à l’étude des politiques des communes dans l’utilisation d’Internet dans leur relations avec leurs administrés.

Nous avons d’abord, dans le cadre du projet européen MUTEIS, étudié la politique TIC de la ville de Brest (4@ au label des villes Internet), autant d’un point de vue du soutien à l’accès et à l’usage, que de celui du développement de services aux administrés via Internet. Cette étude a été réalisée pendant l’été 2003 et est disponible en ligne (lien, pdf zippé, 2,7Mbits).

Ndr Cette étude traite aussi

des "e-relations" entre collectivités et administrés.

Et plus généralement, sur la collecte d’indicateurs sur l’usage d’Internet par les communes bretonnes,

une synthèse des premiers résultats est disponible).

Ce travail est mené dans le cadre du projet européen SENSITIC 2, qui compare l’utilisation des TIC dans différentes régions européennes de l’Arc Atlantique.L’adresse originale de cet article est https://www.a-brest.net/article428.html

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Eco-sol-brest Brest-ouvert (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)