Expression et vie dans la cité : publication de l’OTV pour le groupe multimédia et vie dans la cité de l’Observatoire des Télécommunications dans la Ville

, par  Michel Briand , popularité : 7%

Voici une édition spéciale de la lettre du Groupe de travail Vie dans la cité"

Le Groupe a le plaisir de vous présenter le dossier "Expression dans la cité, Internet et Multimédia : quel accompagnement local ?".

Ce document constitue le premier volet des travaux 2003 du groupe "Vie dans la cité" qui feront prochainement l’objet d’une publication complète.

A travers la présentation des enjeux, d’outils et d’initiatives locales, ce document a vocation à faire connaître aux collectivités locales les nouvelles possibilités d’expression et d’échange mariant rencontres physiques et virtuelles. C’est à travers des paroles d’élus et d’animateurs de terrain que sont rapportés quelques réalisations et projets en cours et les premiers résultats observés.

Le chapitre "Expression dans la cité" est publié en plusieurs articles dont voici des extraits et auxquels vous pouvez réagir :

Expression dans la cité

Présentation

Les échanges sont un élément important de la vie en société. Le bon fonctionnement de la société française nécessite un renforcement du dialogue entre tous les acteurs de la "vie dans la cité" - élus, administrations, entreprises, associations et habitants - et au sein même de la population. Les technologies numériques de l’information et de la communication complètent et renouvellent les possibilités d’expression de cette population. Minitel, mobile, internet, à chaque technologie, les envies d’échange au sein de la société inventent de nouveaux usages : messagerie, sms, chat, … et ceux de l’expression individuelle ou associative sur le web, la photo ou la télévision numérique. Cependant, il ne faut pas céder à l’illusion technologique : le dialogue social, la démocratie ne viendront pas d’outils miracles, un nouveau mode d’expression ne détruit pas les anciens, et le temps de l’appropriation sociale est un temps long. Dans notre société de plus en plus marquée par l’information numérique, avec un accès inégal à celle-ci, il est important que les élus locaux puissent mettre en place des politiques publiques d’accompagnement de l’usage de ces nouveaux outils. A travers la présentation de quelques enjeux, d’outils, d’initiatives locales nous souhaitons aider les collectivités locales à connaître ces nouvelles possibilités d’expression et d’échange mariant rencontres physiques et virtuelles. Pour un ancrage dans une réalité concrète, c’est à travers des paroles d’élus et d’animateurs de terrain que sont rapportés quelques réalisations et projets en cours et les premiers résultats observés.

- lire en ligne

Expression des citoyens et nouvelles technologies : quels enjeux ?

Il n’est pas nouveau pour les collectivités locales de se préoccuper de l’expression des citoyens sous toutes ses formes - individuelle, collective, associative… -, qu’il s’agisse d’informer ou d’échanger. Mise à disposition de locaux, de panneaux d’information, soutien à des ateliers d’écriture, d’expression artistique, et plus généralement appui à toutes les associations de culture, d’animation, d’éducation populaire, de jeunesse, de quartier… Les enjeux dans ce domaine sont anciens. Favoriser l’expression des individus et des groupes, c’est améliorer la connaissance et la maîtrise de leur environnement local, politique, sociétal par les citoyens [...]

- lire en ligne

Des outils bientôt à la portée de tous

Si les technologies numériques de l’information et de la communication, ne sont plus vraiment "nouvelles", elles sont en constante évolution et mêlent de plus en plus le texte, le son et l’image (photo, vidéo). Pour autant, leurs usages ne sont pas encore tous grand public. Plusieurs facteurs peuvent être évoqués.

La question du coût n’est pas la moindre des résistances "objectives" : un ordinateur coûte cher, une connexion Internet n’est pas donnée etc. Et la diffusion de l’équipement individuel tout en progressant n’est pas encore majoritaire.

Le second frein à la démocratisation des technologies de l’information et la communication est d’ordre culturel : le clavier, les interfaces ne sont pas d’un accès facile pour tous. Franchir les premiers pas demande un apprentissage difficile. L’expression multimédia reste en général réservée à quelques groupes sociaux.

Or, nombre des outils mis au point récemment ne requièrent pas un niveau de compétences inaccessibles à l’individu ordinaire. De plus, ils bénéficient de l’attrait de la nouveauté et sont de nature à faciliter l’expression publique, individuelle comme collective. L’expression accompagnée et valorisée devient un enjeu d’intégration [...]

- lire en ligne

Quel accompagnement local de l’expression ?

Si l’utilisation des nouvelles technologies s’est considérablement simplifiée ces dernières années, l’accompagnement des différents types d’expression qui transitent par ces nouveaux outils reste primordial si l’on souhaite que chaque individu, chaque citoyen puisse s’exprimer. En effet, l’expression peut être freinée par des facteurs aussi bien techniques, sociologiques que culturels. De plus, l’expression individuelle prend son sens pour la collectivité lorsqu’elle donne lieu à un échange voire à une coproduction collective d’une expression locale. Elle permet alors de développer et créer de nouveaux réseaux d’échanges entre associations, citoyens, institutions, etc. Autant d’enjeux et de limites à l’expression qui nécessitent un accompagnement spécifique afin de mettre réellement l’outil au service de la population [...]

- lire en ligne

Favoriser les maillages et la diffusion par les réseaux existants

Rien ne sert d’utiliser de nouveaux outils si un groupe social n’est pas constitué autour de leur utilisation et de leur diffusion. C’est notamment ce qu’explique Sylvie Mercier, maire adjointe responsable des TIC à la mairie de Joinville : "Il y a eu beaucoup de communication autour du projet [de web-télévision], mais il existait déjà un réseau ; le tissu associatif était très dense et les réseaux bien installés, et ce, bien avant l’Internet. Le projet n’a fait que s’appuyer sur ces structures préexistantes" [...]

- lire en ligne

Bonne lecture

Michel Briand, président du groupe de travail

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Eco-sol-brest Brest-ouvert (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)