Et les wikis se multiplient

, par  Michel Briand , popularité : 3%

Vous avez découvert et aimé la co-publication, vous allez découvrir un nouveau média encore plus ouvert : le wiki.

Voici un article tiré de la lettre de la Fing et quelques références que j’ai rajouté.

Et comme d’habitude un invité viendra bientôt nous en parler et témoigner de son expérience.

Et comme pour l’accès public avec les papis, spip et notre ronde des jardins d’écrit public, nous inventerons nos usages du wiki dans une ville ouverte en apprenant petit à petit à utiliser cet outil orienté travail coopératif et non plus publication comme spip.

Et les wikis se multiplièrent...

d’après le bulletin de la Fing du 14 novembre

Les wikis, sites web que chacun peut mettre à jour lui-même, ont le vent en poupe. Le trafic des gros wikis explose aux Etats-unis, tandis que se multiplient les tentatives pour démocratiser le concept de sites - vraiment - partagés par tous. S’agit-il d’une forte tendance de l’internet ? Ou le wiki est-il au contraire le dernier jouet à la mode pour un public d’informaticiens en mal de nouveautés ? Tout au plus peut on admettre que le wiki en tant que média est encore jeune et son usage largement à défricher.

Mais, dans ce domaine comme dans d’autres, l’adoption du concept par le monde professionnel est un signe qui ne trompe pas. Si le wiki est particulièrement populaire dans les milieux associatifs ou d’autres communautés informelles, il a également fait irruption dans l’univers de l’entreprise, via des "CorporateWikis". C’est notamment le cas chez British Telecommunications, SAP, Disney ou Motorola.

Comme l’explique Crawford Currie, ancien employé de Motorola, dont il a administré plusieurs des wikis en intranet : "Mes wikis étaient utilisés dans la branche Design pour la communication entre les équipes, ou pour partager de l’information au sein d’une équipe sur un projet. Leur utilisation était multiple : description de produits (en lecture seule), documentation technique en cours d’élaboration, calendrier projet, compte rendus de réunions, espace ouvert pour discuter d’idées nouvelles, organisation d’événements, partage de photos, etc."

Le wiki, en permettant de s’affranchir des contraintes habituelles de publication web, offre une réactivité sans pareil, qui correspond bien à certains besoins en milieu professionnel. "Changer une page wiki est si simple que les gens sont beaucoup plus enclins à y contribuer qu’ils ne le sont pour des supports traditionnels. Cela assure l’adoption massive de l’équipe au processus. En ce sens, notre utilisation du wiki a apporté une vraie amélioration, en aidant une équipe répartie sur six pays à être plus efficace et plus orientée processus", résume Currie, ajoutant "que l’évolution des projets (processus de développement logiciel) était largement calquée sur le wiki".

Le principe de wiki, réalisant la promesse d’un "groupware" facile à déployer autant qu’ utiliser, semble donc de nature à séduire le monde professionnel. Et par là-même à se pérenniser. Quelques entreprises commerciales ont récemment vu le jour et proposent des services divers autour du wiki. C’est notamment le cas des "WikiFarms", hébergeant des sites wikis sur internet ou en intranet, ou de sociétés de services et de conseil spécialisées, comme SocialText qui annonçait fin octobre le lancement d’un logiciel adapté aux besoins des entreprises.

On peut d’ailleurs prédire l’explosion de "l’offre wiki", composée d’une palette d’outils, de solutions intégrées et de services d’hébergement spécifiques, tant pour les particuliers souhaitant créer leurs propres sites (à l’instar des solutions de blogging ou de moblogging qui se sont multipliées ces derniers mois), que pour les entreprises. Et il y a fort à parier que le wiki va, finalement, donner naissance à un nouveau marché. C’est tout le mal que l’on peut lui souhaiter.

Les wikis : groupware nouvelle génération

Comme un espace à part sur l’internet, les wikis prennent de l’ampleur et semblent vouloir se démocratiser. Permettant à tout internaute qui le souhaite d’en éditer lui-même les pages, sans connaissance technique, un site wiki est régi par ses propres règles, fondées sur le partage et la liberté d’expression. Pourtant, tout ne va pas forcément de soi dans cet "univers participatif", qui donne parfois des wikistes l’image d’un clan, passionné par l’usage d’un outil différent des autres. Plongez dans le BacASable des wikis pour découvrir leur fonctionnement et les usages qui en sont fait. Comment fonctionne la collaboration au coeur d’un wiki ? Quelles nouvelles relations tissent-ils entre les participants ? Voici quelques-unes des questions auxquelles notre WikiDossier tente de répondre.

- Lire la suite

Quelques compéments par l’auteur

- un exemple de site wiki pour préparer un évenement : Autrans 2004, n’importe qui peux ecrire commenter et cela fonctionne,

il ya même déjà une contribution que j’ai signée avec jean Michel Cornu et Daniel Mathieu

Atelier Coopération Organisation Et Vie Dun Réseau

- Le site de base

- L’installation

- Les règles d’édition

- Une FAQ

- wikipedia

un tres sympa concept de Wiki, ayant a la fois la souplesse du WIKI et l’organisation dune encyclopédie collective

- Deux exemples choisis :

http://en.wikipedia.org/wiki/Internet#Today’s_Internet

http://www.adminet.com/cgi-bin/wiki?Lutte_Contre_Le_Spam

- Recensement des Wikis francophones février 2003, par WebGenerAction (copID)

Internet Actu nouvelle génération est une lettre d’information électronique hebdomadaire sur les technologies, les services et les usages des nouvelles technologies de l’information et de la communication coéditée par l’Association pour la Fondation Internet nouvelle génération (Fing, http://www.fing.org) et l’Institut de l’information scientifique et technique (Inist, http://www.inist.fr) et réalisée par la Fing. Les informations publiées par cette lettre sont sous une licence Creative Commons (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/1.0/ ). Selon les termes de cette licence, la Fing et l’Inist permettent à tout à chacun de copier, distribuer, diffuse ! r et adapter leur travail seulement et uniquement dans un but non commercial. En retour de cette utilisation, les éditeurs souhaitent que soient mentionné leur noms ou l’URL de publication de l’information mentionnée. Pour toute autre utilisation, merci d’en solliciter la rédaction ou les éditeurs. ©© Fing/Inist, 2003

L’adresse originale de cet article est https://www.a-brest.net/article309.html

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Betagne Educative Innovation-pédagogique (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)