Les données personnelles et les nouveaux outils d’échanges (Blogs, Wikis, messageries instantanées, Peer-to-Peer, fils RSS, ...) Paris le 9 juin

, par  Michel Briand , popularité : 90%

Programme

- 9H30 à11h : Protection des données personnelles sur les nouveaux outils d’échange

  • Les nouveaux outils d’échange renouvellent-ils la problématique Informatique et Libertés

Thomas DAUTIEU, chargé de mission à la division des affaires économiques à la CNIL

"Affirmer qu’internet a modifié les outils de communication relève, aujourd’hui, de la banalité. Au regard de la protection des données à caractère personnel, les exigences nouvelles issues de l’utilisation de ce nouvel outil ont, dans une large mesure, été prises en compte par les principaux acteurs de l’internet, notamment sous l’influence des autorités de protection des données. Une nouvelle problématique émerge cependant très rapidement : les nouveaux outils d’échange utilisé par tout à chacun ne renouvellent-ils pas les questions "informatique et libertés" en les démultipliant ? Quelles peuvent être les solutions afin qu’internet ne se transforme pas en un endroit de délitescence de la vie privée ? Quel rôle pour les autorités de protection des données à caractère personnel ?".

  • L’efficacité du droit face aux abus d’utilisation des nouveaux outils d’échange : utopie ou réalité ?

Louis Xavier RANO, Assistant juridique au Conseil Départemental de l’Accès au Droit de l’Hérault / Consultant à la Maison de la Justice et du Droit de Montpellier.

"La liberté n’est pas un rêve, une illusion. Pourtant, elle paraît l’être dans certains pays, elle l’était en France à une époque, pas si lointaine.

La mort pour la liberté ! 1789, une année de fierté ! « La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui » (article 4 de la DDHC)

Transpire le concept de respect de l’autre. Notre système juridique se fonde sur cette notion de respect.

La liberté, le principe ! L’interdit, l’exception ! Posons les interdits pour mieux vivre notre liberté !

Sur l’internet, la problématique n’est pas différente, elle ne doit pas être différente.

Les nouveaux outils de communication et l’expression de la liberté

Les nouveaux outils de communication, source de préjudice

Les nouveaux outils de communication et la liberté encadrée

L’efficacité discutée de la législation (étude de quelques affaires)

- 11H à 12H30 : Enjeux économiques

  • Les modèles économiques liés aux nouveaux outils d’échange

Alain Rallet et Fabrice Rochelandet

ADIS, Université de Paris Sud

Les nouveaux outils d’échange sont fondés sur deux grandes caractéristiques d’Internet : du côté des individus, la nature décentralisée du réseau fait de chacun un producteur et un consommateur de services, du côté des biens la numérisation fait de chaque bien produit l’élément d’un nouveau bien. On sait que ces caractéristiques ont déjà donné lieu à une économie originale comme celle du logiciel libre. Ces caractéristiques s’étendent maintenant à d’autres activités que la production, notamment l’intermédiation (Google, E-Bay...) et la distribution (PtoP). On s’interrogera sur les modèles économiques correspondant à ces caractéristiques dans ces activités.

  • Les enjeux économiques et sociaux des nouveaux outils d’échange

Olivier Gainon, Responsable Affaires Publiques Microsoft France

Les nouveaux outils d’échange sont l’un des moteurs fort du développement actuel du web. Ces outils induisent de nouvelles pratiques sociales, porteuses d’opportunités, mais soulèvent également de nombreuses questions et peuvent, dans certains cas, susciter des risques nouveaux pour des utilisateurs. Dans le même temps, ils reposent sur des modèles économiques nouveaux dans l’industrie du logiciel. On s’interrogera sur les changements à l’œuvre, les opportunités et les risques identifiés, tant d’un point de vue social qu’économique.

- 14H à17H : Enjeux sociaux et culturels

- Le lien hypertexte comme lien social électif : vers une dynamique de constitution du web"

Guilhem Fouetillou, UTC Compiègne

Le web comme espace documentaire permet de s’interroger sur la dimension stylistique et cognitive du lien hypertexte. Cette approche découle du fantasme originel du web comme bibliothèque universelle. Aujourd’hui c’est bien la dimension sociale du web qui porte ses évolutions et de plus en plus nous ne pouvons limiter le web à un réseau de documents et de liens hypertextes sans y intégrer les acteurs qui construisent et utilisent ces documents numériques. Nous nous essayerons donc à poser les principes d’une approche du web fondée sur la dimension sociale élective du lien hypertexte. Cette hypothèse nous permettra de nous diriger vers les premiers principes d’une e-cologie informationnelle sur le web.

- Les blogs, leur rôle et leurs limites

Jean-Baptiste Soufron, Cersa-CNRS Paris 2

http://soufron.typhon.net/article.p...

- La vie privée est morte. Vive la postérité ! De quelques pratiques culturelles digitales expressives

Laurence Allard, Université Lille 3

Journée organisée par le CREIS : Centre de coordination pour la Recherche et l’Enseignement en Informatique et Société http://www.creis.sgdg.org

Lieu : Jussieu (amphi Esclangon Astier)

Date : 9 juin 2006

Inscription gratuite et obligatoire à : le.creis@wanadoo.fr

Possibilité de repas sur place à 10 € (à indiquer obligatoirement lors de l’inscription)L’adresse originale de cet article est https://www.a-brest.net/article2459.html

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Eco-sol-brest Brest-ouvert (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)