Le forum des usages est ouvert pour 3 jours de rencontres et d’échanges

, par  Michel Briand , popularité : 93%

C’est sous un ciel dégagé que Brest a acceuilli hier au Fourneau la centaine de premiers participants au troisième Forum des usages coopératifs.

Cette rencontre informelle des participants au fil des arrivées entre 18het 22h est symbolique de l’esprit du Forum : favoriser les rencontres et la convivialité des acteurs et actrices des usages de l’internet et du multimédia

Merci à l’équipe de la ville et du Fourneau pour l’aceuil et le repas de cette première soirée du Forum.

Ce temps permet de se retrouver et de premiers croisements entre acteurs de projets semblables ou d’un même territoire.

Et déjà une première initiative de rencontre autour du spip apéro mensuel porté par la communauté des développeurs spip du pays de Brest.

Vous connaissez peut-être quelques dizaines de personnes mais nous sommes plus de 370 inscrit-e-s et il y a plein de projets qui ne demandent qu’à se rencontrer. Beaucoup de réseaux se croisent au forum, médiateurs du multimédia, acteurs des collectivités, élu-e-s, associations d’éducation populaire, des cultures numériques, de l’économie sociale et solidaire, chercheurs et observatoires d’usages, enseignant-e-s ...

Et pour que cela soit possible il faut donner un peu à voir.

Il est important que chacun-e se présente par quelques phrases, un lien sur ses projets .. Alors merci de ces quelques lignes qui croisent et favorisent les rencontres.

Un espace est ouvert sur le wiki du Forum pour vos présentations.

Et les acteurs du médiablog coopératif vous porpose aussi un espace pour partager photos sons et vidéos.

Et pour rendre compte de ce Forum nous avons aussi ouvert un espace d’écriture pour des notes prises durant les ateliers, une expression : "votre forum" qui partage nos regards.

Ce matin après le mot de bienvenue du directeur de TELECOM Betagne nous aurons le plaisir d’ouvrir le Forum des usages coopératifs par une conférence d’Hervé Le Crosnier autour des biens communs.

Le développement du numérique s’accompagne d’une nouvelle forme de richesse celle des contenus numériques qu’il est possible de dupliquer et de partager à un coût quasdi nul et sans que l’usage par l’un en prive l’autre.

Mettre en commun une oeuvre c’est en ouvrir sa diffusion, son usage et sa réutilisation.

Après le développement du logiciel libre seule alternative au monopole, le choix d’un nombre croissant de chercheurs de ne plus accepter la publication privative par les éditeurs de revues scientifiques, l’utopie d’une écriture collaborative de wikipédia qui bouscule les encyclopédies, la question est aujourd’hui posée à nos sociétes de ce que nous acceptons de mettre en biens communs.

Trois ans après les rencontres "Pouvoir Savoir en actes" organisées par Vecam nous sommes heureux d’ouvrir ces rencontres par cette question qu dépasse les questions du numérique parce qu’elles concernent aussi notre société toute entière : recherche, médicaments, semences, séquencement du génome, bio-diversité sont ils privatifs ou des biens communs ?

Et pour celles et ceux qui sont intéressés par cette question un atelier animé par Annabelle Boutet avec la participation d’Hervé Le Crosnier prolongera cette conférence en essayant de comprendre freins et motivations à la mise en biens communs en lien avec le projet Bicoop et le groupe d’Intercoop.

Dans une société mondialisée, confontée aux ressources finies en énergie, au réchauffement climatiques, à l’accroissement des inégalités

nous avons aussi à nous interroger sur nos choix de solidarité à quel vivre ensemble nous voulons.

Et les territoires habités , thème de ce troisième Forum des usages coopératifs c’est à la fois

  • une prise en compte que chacun-e est acteur-rice de son territoire : une affirmation que chacun-e est important ; que chacun-e peut être aujourd’hui producteur de contenu et que le rôle de la collectivité et des services publics evolue vers un accompagnement, une animation et une mise en réseau

- et le souci d’une mise en biens communs possible qui concerne aussi chacun-e de nous : souhaitons-nous partager plutôt que de priver ? donner à voir plutôt qu’enfermer sous clé d’accès ?

merci de votre présence et bonnes rencontres !

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Eco-sol-brest Brest-ouvert (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)