Interview dePierre-Yves Cavellat sur la Photothèque "Un Zef d’Images"

, par  Michel Briand , popularité : 91%

Donner à voir des représentations photographiques du Pays de Brest, permettre l’expression et le partage citoyen au-delà d’intérêts purement personnels, valoriser la création de contenus numériques et leur diffusion sur le web, diffuser des documents sous contrat Creative Commons.

Voila le projet de la photothèque collaborative un zef d’images

que nous souhaitons présenter aux acteur-ice-s du forum du pays de Brest.

Voici l’interview de Pierre Yve Cavellat un des animateurs de ce projet fort sympathique et qui sera prsént au forum.

1) Après un an de fonctionnement de la photothèque un zef d’images, peux

tu présenter rapidement le projet et le premier bilan que vous en tirez ?

Le projet consiste à réaliser collectivement, et de manière complètement

ouverte aux internautes, une photothèque en ligne du "Pays de Brest".

De fait, chaqu’un peut y apporter ses photographies, c’est à dire sa

propre vision de cet espace géographique sur le champ du patrimoine, des

nombreux paysages (terre/mer), de l’architecture (...) qu’offre le Pays

de Brest. Et, aspect fort - très essentiel - du projet, les

photographies sont diffusées sont sous licence Creative Commons by-nc-sa.

Pour ce qui est de faire un premier bilan au terme de la première année

d’existence :

- Sur le plan quantitatif :

  • Il y a actuellement plus de 540 photos en ligne.

Est-ce beaucoup ou peu ? Je ne sais pas vraiment personellement. Mais Un

Zef d’Images représente dèja objectivement, en soit, et vis à vis de ce

que l’on peut trouver sur internet, une base de données photographiques

en ligne significative concernant le Pays de Brest.

  • les statistiques journalières tournent autour de 250 visites depuis

six mois. Là par contre, je pense que celà est siginifiant pour Un ZEF.

Je veux dire par là que nous avons, à mon sens en tout cas, passé le cap

d’un nombre de visites "anédoctique" sur le web. Et partant de là

suscité un intérêt certain, et répondu à une "demande" dans le domaine...

- sur le plan qualitatif :

Là aussi, chacun se fera sont avis en parcourant les photos...

Maintenant si l’on en juge par les retours que nous avons, il faut

croire que la "qualité générale" est là. C’est aussi ce je pense d’ailleurs.

Pour autant le critère de "Belles photos" ou de "Photos intéressantes"

est imminement subjectif bien évidemment (ce qui n’empêche pas d’avoir

un avis par ailleurs...)

Mais ce que je remarque surtout, contrairement à certains griefs que

nous avons eu en amont du projet : nous n’avons pas (pour le moment en

tout cas) ouvert la porte à un joyeux "Tout et n’importe quoi" en terme

de contributions photographiques ! Je précise que les seuls critères de

modérations des clichés sont liés aux questions juridiques (droit à

l’image notamment sur les personnes et les oeuvres) et non pas sur des

critères esthétiques. A ce propos, d’autres sites, revues papiers

spécialisées sont déjà là pour le faire. Et avec une autoritée (certaine

 ?) que nous n’avons pas en tout cas.

C’est vraiment un aspect sur lequel je veux insister en fait, dans le

sens où ouvrir un "espace contributif" sur le web n’est pas forcément

synonime de "médiocrité", de "saccage obsetionnel" de la part des

internautes...

2) Est ce que l’aspect coopératif de ce projet va au-delà de la simple

mise en commun d’images sur un portail ?

Oui, je pense - et si je comprends bien la question - dans le sens où

les images, sous licence Créative Commons, permettent une ré-utilisation

(cadrée) des images.

Partant de là, les Contributeurs oeuvrent à la réalisation d’un "Savoir"

en commun qui est ré-utilisable et re-diffusable par la "collectivité".

Chaque photo ré-utilisée, re-diffusée doit l’être sous les mêmes termes

que la licence Créative Commons aposée sur celle-ci. Ce faisant,

l’objectif est bien de créer un "cercle virteux" au niveau de leurs

rediffusions par "tout un chacun".

3) La photothèque est placée sous une licence Creative commons peux-tu

nous expliquer ce choix ?

Pour situer le contexte initial du projet : Un Zef d’Images est porté

techniquement, juridiquement et philosophiquement par l’association

"Archipel du Libre". Cette association s’est fixée pour objectif de

faire connaitre le Logiciel Libre et les pratiques collectives,

communautaires qui lui sont associées.

De fait, créer une "simple" ou "n-ième" photothèque en ligne n’aurait

pas eu de sens dans le cadre de ce projet associatif...

Celle-ci devait répondre à deux "fondamentaux" du monde "Libre" :

- "Faire ensemble". De la manière la plus ouverte possible

- Permettre une ré-utilisation des images par tout un chacun (encore

une fois bien sur, dans le cadre fixé par une licence Libre - ou

’"Ouverte" en tout cas... )

4) Un zef d’images est un projet par Archipel du libre peux tu nous

présenter un peu l’association, ses membres et ses autres activités ?

L’association (Loi 1901) Archipel Du Libre est née, il y quatre ans

d’une initiative "entre amis". Bref, un schéma traditionnel, bien

courant je pense..

Puis aux hazard des choses (et démarches aussi) d’autres personnes se

sont greffées au projet. Certaines sont venues, d’autres en sont

parties... La aussi, c’est le jeu... la vie d’une association...

En tout cas, la richesse (si nous pouvons nous en prévaloir...)

d’Archipel Du Libre est bien ce ce tissu de rencontres, de moments

passés ensemble à débattre (vivement parfois) de ce que représentait

pour nous le mouvement lié au "Logiciel Libre". Ainsi que (tenter de...)

répondre à la question bien complexe, de la manière de promouvoir celui-ci !

Actuellement, Archipel Du Libre existe et vie concrètement via deux

projets :

- la participation, très significative, au projet "CD Bureau Libre - Free Eos"

- la photothèque Un Zef d’Images