Best Métropole Océane : pour la montée en débit 20 km de fibre optique sur le réseau de moyenne tension

, par  Michel Briand , popularité : 98%

Dans le cadre du plan de mandat, l’agglomération a choisi de résorber les zones d’ombre de l’accès internet en déployant de la fibre optique vers les habitats éloignés des centres téléphoniques.

L’utilisation du réseau moyenne tension électrique permet d’abaisser le coût de tranchée de 20km qui serait de 2 Millions d’ € à 300 000 €.

Cela est rendu possible par une convention avec ERDF (Electricité Réseau Distribution France) concessionnaire du réseau électrique (propriété de l’agglomération)

La prise en compte des zones d’ombres sur Brest métropole océane s’accélère.

Après avoir attendu en 2009 que le Conseil général choisisse son partenaire dans le cadre d’un partenariat public privé, la synergie entre les deux projets de fibre optique sur BMO et de desserte à 2Mb du conseil général permettra de fournir un accès internet ADSL à la plupart des foyers actuellement en zone blanche sur BMO. [1]

La pose de 20 km de fibre optique sur Plouzané, Guipavas et Plougastel constiue la première étape de la montée en débit. Il restera ensuite fin 2010 début 2011 à l’opérateur Axione à mettre en oeuvre cette montée en débit en lien avec France Telecom opérateur de la partie terminale des liaisons téléphoniques (noeuds de répartition et paire de cuivre jusqu’à l’abonné).

en rouge les 6 à 7km de fibre optioque sur chacune des communes de Plouzané, Guipavas et Plougastel

Signature de la convention d’usage du réseau public de distribution de l’électricité pour l’établissement et l’exploitation des infrastructures de communications électroniques en fibres optiques de Brest métropole océane

Brest métropole océane est l’autorité concédante propriétaire du réseau et organisatrice de la distribution publique d’électricité. En vertu du contrat de concession signé le 6 février 1995, Brest métropole océane a concédé la distribution publique d’électricité sur son territoire à la société Electricité Réseau Distribution France (ERDF), avec laquelle un partenariat sur la coordination des travaux, les effacements de réseaux et l’échange des données s’est mis en place.

Dans ce cadre, les deux partenaires se sont rapprochés afin d’étudier les possibilités de mutualisation de leurs infrastructures.

En effet, Brest métropole océane développe son réseau métropolitain en fibres optiques depuis plusieurs années. Ce réseau métropolitain en fibres optiques est l’infrastructure principale ouverte et mutualisée d’aménagement numérique du territoire.

Dans le cadre des projets d’extension de cette infrastructure optique, notamment pour la résorption des zones blanches du haut débit à court terme, Brest métropole océane a prévu de pouvoir déployer son réseau de fibres optiques sur les supports existants du réseau de distribution publique d’électricité en basse tension et haute tension (HTA).

Cette convention définit les conditions d’utilisation du réseau public de distribution d’électricité pour l’établissement et l’exploitation des installations du réseau métropolitain de fibres optiques.

D’un point de vue technique, la convention précise, entre autres, que le service public de distribution d’électricité est prioritaire sur les infrastructures en fibres optiques et que l’utilisation effective d’un ou plusieurs supports de distribution électrique nécessite l’obtention préalable de l’accord technique d’Electricité Réseau Distribution France.

D’un point de vue financier, la convention prévoit que le montant du droit d’usage des supports de distribution électrique versé à Electricité Réseau Distribution France est fixé à 44,65 € HT (base 2008) par support et est facturé une seule fois pour la durée de vie estimative des infrastructures de fibres optiques.

Cette convention va permettre de déployer la fibre optique de manière rapide et économiquement intéressante dans les zones moins denses de Brest métropole océane rendant ainsi possible le déploiement de l’ADSL dans les zones blanches du haut débit par le prestataire retenu par le Conseil Général du Finistère.

L’adresse originale de cet article est https://www.a-brest.net/article6368.html

[1quelques dizaines de foyers sont desservis par des répartiteurs que France Telecom n’a pas rendu éligible à la montée en débit, nous attendons cette pris en compte par l’opérateur ou par l’autorité de régulation pour terminer la pris een compte des zones blanches sur l’aggloméraion et espérons vivement que cela nous sera autorisé en 2011

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Eco-sol-brest Brest-ouvert (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)