Equité d’accès aux TIC et prise en compte des publics dits "éloignés" ou moins familiarisés

, par  F. Morvan , popularité : 8%

Besoin recensé

L’accès public aux technologies de l’information et de la communication doit s’étendre au-delà des publics immédiats et gagner des publics comme les : parents des jeunes fréquentant l’espace public numérisé, familles issues de l’immigration, personnes âgées, personnes handicapées, etc.

L’ouverture des EPN doit favoriser l’appropriation des TIC par le plus grand nombre au-delà des différences.

Parler d’équité d’accès plutôt que d’égalité, c’est déjà prendre en compte et partir de la différence de chacun. La différence constatée réside en l’éloignement aux TIC tant sur les plans géographiques, économiques, sociaux et culturels d’une population. Favoriser l’appropriation sociale des TIC c’est prendre en compte ces différences : d’une part mieux les comprendre en les identifiant et d’autre part proposer des actions et services appropriés en réponse.

Comme il n’y a pas d’exclusion numérique spécifique mais un nouvel éloignement qui s’ajoute à des situations d’isolement social, économique, culturel ou géographique, l’axe de notre intervention sera de tisser des partenariats avec les acteurs des services publics ou associatifs en relation avec ces publics éloignés.

Service pouvant être apporté

Le centre de ressources propose de :

Sensibiliser les acteurs et animateurs du multimédia aux problématiques relatives aux publics dit "éloignés.

Former les partenaires de l’éducation, de la politique de la ville et des associations rurales aux enjeux des TIC et les accompagner dans la mise en œuvre d’actions de sensibilisation.

Connaître ces publics dit "éloignés" : Identifier par un travail d’enquête en habitat social et en communes rurales et auprès des associations les publics les plus éloignés. Affiner l’approche catégorielle

Mettre en œuvre des indicateurs pour l’observation et l’évaluation de l’accès public.

Dresser un état des lieux sur la question en liaison avec les réseaux nationaux (cf fiche réseau)

Fédérer les animations et projets en direction des publics dit "éloignés"

Mise en œuvre

Organisation :

Recensement des animations et des différents acteurs : rédaction de documents de synthèse.

Mise en place d’un groupe de travail et de réflexion sur les actions à mener.

Désignation d’une personne-ressource correspondante.

Suivi et une évaluation des projets et animations.

Rédaction de documents d’analyses et de propositions.

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Eco-sol-brest Brest-ouvert (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne Creative, réseau de l’innovation sociale et des transitions (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)