Daniel et Mylène Larvor, une contribution exceptionnelle sur l’histoire de Brest à travers 27 modélisations mises en partage sur wiki-brest

, par  Michel Briand , popularité : 2%

Une interview pour mettre en valeur des années de travail publiées sur wiki-brest parce que le partage leur est important. Une posture inspirante de contributions aux communs bien en phase avec cette écriture ouverte des carnets du patrimoine et du vivre ensemble. Un plaisir de recueillir la parole de deux anciens professeurs habités par une passion de l’architecture et de l’histoire de Brest et par le partage des savoirs.

A quand une rétrospective des travaux de Daniel et Mylène Larvor [1] dans le hall de la mairie qui ferait connaître à tous des pans entiers de l’historie de Brest ?

Pour vous inviter à visiter les 27 modélisations réalisées (mars 2019) par Daniel et Mylène Larvor, chacune des illustrations ces articles renvoit vers la page de modélisations dont elle est issue


Bonjour est-ce que vous pouvez commencer par vous présenter ?

Mylène Larvor : Daniel [2] et Mylène Larvor, retraités de l’enseignement. Daniel était professeur des représentations de l’espace aux Beaux-Arts et Mylène était professeure d’art appliqué dans les sections de la mode et de l’ameublement à Bonne Nouvelle à Brest. Nous nous sommes connus aux beaux-arts et restons toujours passionnés par l’histoire de l’art et de l’architecture. Nous travaillons toujours ensemble sur les différents sujets.

Qu’est-ce qui vous a motivé pour publier vos réalisations surwiki Brest ?

ML : Daniel était professeur des représentations de l’espace aux Beaux-Arts et dès qu’il y a eu l’informatique, il s’y est mis et a découvert la représentation 3D au fur et à mesure de son développement numérique, en l’intégrant dans ses programmes.

Modélisation 3D du manoir de Kéroual à Guilers.

Daniel Larvor : Avec mes étudiants j’ai, par exemple, fait des relevés au manoir de Keroual que j’ai ensuite programmé en 3D. Mais à l’époque les rendus ne sont pas du tout ceux de maintenant : la pelouse du manoir était alors vert fluo !

Comment avez vous découvert wiki-brest ?

 Aquarelle de l'école Bonne Nouvelle Brest.

ML : L’école Bonne Nouvelle où j’ai enseigné depuis 1971 fermait en 2005 et je voulais absolument garder des traces de cette école qui allait être déconstruite. Le dernier jour j’ai pris des photos de l’extérieur des bâtiments. J’avais aussi obtenu les plans de l’école sans les élévations. D’après les photos et les plans on a pu reconstituer les bâtiments. Ce travail a été présenté lors d’une exposition à la mairie de Lambézellec en 2007. Nous y avons rencontré Gaëlle Fily [3] et Jean-François Gafard [4] qui nous ont proposés de le publier sur wiki Brest. On n’avait pas du tout cela en optique, on faisait un travail plutôt pour nous, les anciens élèves et les professeurs en souvenir de cet établissement. Mais on s’est dit que ce n’était pas plus mal de le publier et que cela constituait un moyen de communication supplémentaire.

Une envie de partage favorisée par wiki-brest

On a accepté parce qu’il y avait la possibilité de changer l’article et de faire évoluer le contenu.

On ne voulait pas s’embêter avec la gestion de droits d’auteur. Notre philosophie était de partager mais tout en protégeant les écrits. Wiki Brest nous permettait de mettre une licence qui autorise l’utilisation mais sans réutilisation commerciale. Nous souhaitions que les étudiants et les professeurs puissent réutiliser les travaux dans un usage de formation s’ils le souhaitaient.

DL : C’est cette idée de partage qui nous a motivé. Ainsi il y a une part de notre ancien rôle d’enseignement qui se poursuit.

ML : On a continué à travailler avec wiki Brest et cela s’est développé lorsque j’ai été en retraite en 2009. Lorsqu’il y a eu les 50 ans du quartier de Bellevue, Hugues Vigouroux (des archives municipales) nous a demandé si on pouvait modéliser le fort de Castelnau en nous fournissant les documents.

Parmi les réalisations y a-t-il une qui vous tient à cœur particulièrement ?

DL : J’ai été très passionné par le bagne de Brest, par sa complexité et son architecture très intéressante. Pour le bagne, on est allé voir Mr Laubie Responsable des Archives de la Marine à Brest. Il nous a montré les plans d’origine que l’on a photographié. On a ensuite agrandi les photos qui donnaient à voir aussi les détails de l’intérieur. On a essayé de comprendre comment fonctionnait le bagne d’après des livres et différents écrits. Il a fallu aussi faire la conversion des mesures en toises, en système métrique et cela a demandé énormément de travail de préparation. C’est toujours passionnant parce que l’on voit apparaître les images au fur et à mesure que l’on programme.On voyage nous-même , on découvre cet intérieur du bagne qui n’avait jusqu’ici pas été représenté.

Modélisation 3D du bagne de Brest.

Et pour vous ?

ML : Peut-être celle du tramway [5] que l’on vient de réaliser. (voir ici les nombreux croquis et reconstitution du Tramway dans les rues de Brest dont voici deux courts extraits ci-dessous).

Un jour en discutant nous est venue l’idée de faire un voyage dans Brest en 1900. En regardant par où passait le tram à l’époque, on a vu qu’il passait devant beaucoup de bâtiments que l’on avait modélisés et reconstitués. Cela permettait de valoriser et synthétiser les reconstitutions au travers du tram.

Le tramway, le train et l’octroi quai de la Douane au Port de Commerce.
Modélisation 3D du tramway.

Est-ce qu’il vous a été proposé de mettre en valeur vos réalisations dans une exposition ?

La vidéo de l’ancien musée de Brest, c’est à-à-dire la halle aux blés a été présentée au musée lors de l’exposition « Anatomie du musée » en 2018.

Modélisation 3D de la halle aux blés transformée en salle des fêtes et musée.

Mme Berthou Ballot responsable du Service Patrimoine nous a sollicité afin de présenter sur des bornes mémoires, placées dans l’atelier des machines des Capucins, plusieurs vidéos : Le bagne,
Arsenal Brest rive gauche et Arsenal Brest rive droite.

Avez-vous eu l’occasion de coopérer avec des historiens ?

Gérard Cissé [6] nous a sollicité il y a un an pour les Cahiers de l’Iroise pour dresser le profil de la levée de Pontaniou.

Madame Arlette Roudaut est venu nous demander de pouvoir utiliser le dessin de l’ancien Hôtel de ville et la modélisation 3D de l’ancienne gare Ouest-Étatpour l’illustration de son livre « Voyage de Napoléon III à Brest » 2019. On a autorisé l’utilisation pour ce livre.

Si un historien a besoin d’un document, il peut nous solliciter et nous le lui donneront avec notre autorisation.

Est-ce que vous connaissez des personnes ailleurs en France qui partagent comme vous des reconstitutions de bâtiments anciens ?

MD : Non Mais on a souvent été sollicité pour nos reconstitutions afin d’obtenir d’autres renseignements.

Est-ce que vous avez été sollicité par l’école des beaux arts [7] pour présenter cette démarche et mettre en valeur ces réalisations ?

DL  : Non je n’ai jamais eu de demande.

Et du côté de la mairie ?

DL : En dehors du volet Internet et expression multimédia, seul le Service du Patrimoine et le Musée des Beaux Arts ont montrés un intérêt pour notre travail.

ML : On a aussi travaillé pour « Racines et patrimoine », une association de Guilers avec la reconstitution de la gare de Guilers, réalisée à partir du relevé et des photos de la gare. Cette reconstitution servira pour une fresque placée à cet emplacement aujourd’hui occupé par des réservoirs d’eau.

DL : J’avais déjà modélisé le train patates qui allait vers la côte nord en passant par Bohars et Guilers.

Modélisation 3D du "Train Patates" entrant en gare de Guilers.

Wiki-Brest, Daniel et Mylène Larvor une belle coopération..

DL  : On n’aurait jamais publié nous-mêmes sur un site que l’on aurait fait nous-mêmes, cela coûtait trop cher car on a trop de travaux. Wiki Brest nous permet de mettre nos travaux à disposition au fur et à mesure et d’être très visités avec un total de 340 814 pages vues au 1er mars 2020 !

(Mylène Larvor suit régulièrement les visites comptabilisées sur wiki-brest qui s’élèvent maintenant à quelques milliers ou dizaines de milliers selon les reconstitutions, c’est-à-dire bien au-delà du tirage moyehttp://www.wiki-brest.net/index.php/Lev%C3%A9e_de_Pontanioun d’un livre d’histoire locale)

Sur le portail "Modélisation 3D" on en est aujourd’hui à 26 réalisations, 27 si on compte le tramway. Et on a aujourd’hui reconstitué presque l’ensemble de l’arsenal de la porte Tourville à l’hôpital maritime (qui est en cours), avec le pont transbordeur, les Capucins, le bâtiment au lions, le pont tournant, l’église St louis, l’école des mécaniciens .. (On ne fera pas le château puisqu’il est déjà modélisé).

Modélisation 3D du bâtiment aux lions.
Modélisation 3D et aquarelle du pont transbordeur au dessus de la Penfeld.

On a été invité par La C²arrée à participer au projet de cabinet de curiosités de la rue de St Malo retenu au budget participatif 2019 de la ville de Brest. L’association a l’intention de mettre les travaux explicatifs du vieux Brest dans une des maisons de la rue de St Malo.

Modélisation 3D des maisons rue de St Malo.

Et les prochains projets ?

ML  : La reconstitution de la rue St Malo avant la révolution avec le refuge royal, l’ancien hôpital maritime, on va refaire la levée de Pontaniou et le Bâtiment aux lions.

Merci et en souhaitant une reconnaissance et une diffusion plus large de ces travaux vraiment remarquables sur le patrimoine de Brest.


Et pour mieux connaître cette histoire de Brest voici les 27 reconstiuions sur wiki-Brest

[1Dans cette interview la parole est plus souvent celle de Mylène Larvor du fait d’une opération du larynx de Daniel Larvor

[2Daniel Larvor a fait l’objet d’une interview pour l’émission Chemins de Traverses sur Tébéo en décembre 2014, enregistrée par TV Résidences.

[4Voir l’interview(vidéo) de [Jean-François Gafard réalisée lors des rencontres d’Autrans 2009.

[5Créé en 1897 par Mr Hérodote de la "Compagnie des tramways électriques de Brest".
Mis en service en 1898, ce réseau est construit à voie métrique (voie étroite d’un mètre d’écartement).
Le dépôt, les ateliers et l’usine électrique étaient situés à Kérinou, rue du Moulin à Poudre à l’emplacement du marché actuel. A l’origine le réseau était constitué de 2 lignes. (texte repris de la page sur wiki-brest)

[6auteur de Rues de Brest de 1670 à 2000 (2012), La grande histoire du sauvetage en mer (2009), Brest au coin des rues (2008)