Pourquoi utiliser un outil convivial (yeswiki) pour faciliter la coopération ouverte, à l’expérience des Riposte Créative...

, par  Elzbieta Sanojca, Michel Briand , popularité : 5%

Cet article explicite quelques éléments sur l’apport d’un outil convivial, tirés de notre expérience des Riposte Créative, espaces collaboratifs mutualisant les transformations créatives solidaires en réponse à la crise sanitaire.

Préambule

Un environnement convivial qui favorise la coopération

Si l’outil n’est qu’un des ingrédients d’un projet coopératif, il peut (ou non) être au service des valeurs portées par le collectif et être un outil convivial en reprenant la définition d’Ivan llich (1973 :2004) qui le décrit comme

« un outil juste, qui répond à trois exigences : il est générateur d’efficience sans dégrader l’autonomie personnelle, il ne suscite ni esclaves ni maîtres, et il élargit le rayon d’action personnel »

En coopération ouverte

La coopération repose sur un ensemble de compétences dont 11 ont été identifiées comme des compétences charnières c’est à dire des compétences sans lesquelles, la collaboration serait difficile à mettre en œuvre et dont trois « L’état d’esprit collaboratif », « faire avec » et « avoir le souci des communs » en sont les pivots. (Sanojca, 2018a), (Sanoja, 2018b).

Nous nous intéressons ici particulièrement à la coopération ouverte(Sanojca, Briand 2018), une notion issue du logiciel libre et de l’environnement de travail conçu de manière à être accessible et réutilisable par d’autres « pairs ». Les projets en coopération ouverte sont ceux qui font le choix d’un donner à voir partagé publiquement avec des contenus réutilisables. Ces pratiques sont encore peu répandues dans un pays marqué par une culture jacobine fonctionnant en silos marquée par la compétition.

La coopération ouverte est un profond changement de culture dans une société où le travail est organisé de manière cloisonnée et hiérarchique. Apprendre à donner à voir, copier, réutiliser, partager demande du temps parce que ce n’est pas dans nos habitudes.

(Briand, 2012).

Pourtant la coopération ouverte à l’image de wikipedia, des cartes ouvertes d’Open Street Map ou des la carte des alternatives de Transiscope ont fait la preuve de leur efficience et de leur pérennité quand nombre de projets numériques meurent dans leur coin. Et dans une situation de crise, lorsque le monde d’avant ne fonctionne plus comme nous l’avons vécu durant cette crise sanitaire, nous avons besoin de mettre en place de nouvelles façons de faire de nouvelles solidarités qui s’enrichissent d’approches contributives ouvertes à tous.

voir aussi plus bas une brève présentation des Ripostes Cretaive et de l’outil Yeswiki

conf : Cooperation ouverte, un changement de posture par Julie Boiveau à QPES 2019,( cc by sa nc)

Ce que permet cette plate-forme

Une écriture "directe"

  • qui facilite la contribution : la plupart d’entre nous n’avons pas à appris à partager des informations utiles à d’autres. Par exemple notre veille est souvent privée ou via des réseaux sociaux où l’information est vite diluée. Avec cet outil on peut d’un simple double clic mettre une page en écriture et la compléter d’une référence (voir par exemple la page des interviews de Riposte Creative Territoriale
  • qui conserve les traces des travaux : l’écriture sans avoir à créer un compte utilisateur facilite le passage à l’acte. Cela permet par exemple de conserver le contenu d’une prise de note sur un pad (non pérenne). C’est ce qui a été pratiqué avec le CNFPT dans les réunions de Riposte Créative Territoriale
  • une écriture modifiable et réversible : comme dans wikipedia (un autre wiki utilisant lui l’outil mediawiki) la plate-forme conserve un historique des modifications ce qui permet de revenir en arrière en cas d’erreur ou de modification non valide par un tiers. Cette fonctionnalité est rassurante pour l’utilisateur quant aux conséquences d’une erreur.

Une agilité de structuration des contenus

- Tout comme les pages, les menus sont facilement éditables ce qui permet de rajouter ou renommer une rubrique très facilement. Cette fonctionnalité a été en particulier utilisée pour accompagner la dynamique du projet Riposte Créative Pédagogique (acteurs de l’enseignement supérieur et de formation des adultes) pour donner la place aux groupes émergents : Hybridation en coopération ouverte ou ou les cercles d’apprentissages de Riposte Créative Territoriale.

La mise en œuvre de formulaires en base de données transférables et interopérables

C’est là une des fonctionnalités les plus utiles.

- Une contribution facilitée par l’usage de formulaire : si publier un article demande du temps, remplir un formulaire ne prend que quelques minutes. Et Et le pas à franchir pour publier est réduit parce que l’écriture est guidée par le formulaire.Cette facilité est particulièrement intéressante lorsqu’il s’agit de collecte des initiatives par les acteurs eux-mêmes. [1]

- Une sélection par mots clés : en associant des listes de mots clés aux formulaires, il est possible de sélectionner les fiches ressources ou initiatives qui nous intéressent. Voir par exemple les 100 fiches ressources de Riposte Créative Pédagogique.

- Une base donnée importée facilement. Cela facilite la construction d’un environnement pour un projet en lui permettant d’importer les outils formulaires développés par d’autres. C’est ainsi que Riposte Créative Gironde réutilise les fiches initiatives et ressources des précédents Riposte Créative.

- Ce fonctionnement facilite la mise en convergence des dynamiques de niveaux différents (local - régional – national –international) dès lors que les projets utilisent une même trame de base de donnée comme entre Riposte Créative Brest et Riposte Créative Bretagne.

- Plus encore, une partie d’une base de données, peut –par la sélection des mots clés – être reprise pour donner naissance à un autre projet comme c’est le cas de Riposte Alimentaire Bretagne, lui-même partie prenante de Riposte Alimentaire.

Une cartographie qui fait sens

En renseignant le champ adresse, la ressource renseignée est géolocalisée sans aucun développement supplémentaire. Cela donne une visibilité immédiate à l’auteur d’une fiche qui voit sa ressource ou son initiative apparaître immédiatement sur la carte. C’est une motivation supplémentaire pour contribuer en référençant une initiative comme cette carte des initiatives en Bretagne.réalisée durant le premier confinement.

Une coopération ouverte à la réutilisation

- L’ensemble des Riposte Créative ont fait le choix de conditions juridiques qui permettent la réutilisation par l’usage de licence Creative Commons (CC by sa) par défaut qui élargissent les droits d’usages. Ce choix juridique est nécessaire pour permettre la réutilisation d’un Riposte à l’autre sans être obligé de redemander l’autorisation à chaque auteur.

- Dès lors il est facile d’organiser des interopérabilités : il est ainsi possible d’utiliser les flux RSS pour qu’une fiche initiative soit proposée en article d’un site qui accepte l’import de flux RSS. Par exemple la fiche de l’initiative « Enseigner les transitions » organisé par SupAgro Montpellier, devient un article du magazine Innovation pédagogique (3 000 visiteurs par jour) démultipliant fortement sa portée.

- A l’inverse il est possible d’importer les articles complets d’un site web, si les conditions juridiques le permettent, dès lors que le site dispose de flux RSS. Ainsi la page du "faire local" de Riposte Créative Bretagne publie les derniers articles d’a-Brest de Bretagne Creative et du labfab étendu (sites sous licence Creative Commons) relatifs à la fabrication numérique et aux initiatives de réparation-recyclage par un simple coupé coller adapté de deux lignes de code.

Au final ce qui séduit dans cet outil est bien sa convivialité, au sens d’Ivan Illich qui favorise une autonomie des acteurs du projet sans les rendre dépendants d’un maitre du web pour contribuer ni d’une société de développement pour faire évoluer le projet, dans une logique de communs réutilisables et de coopération en "archipel" avec d’autres projets.

-----

Les Riposte Creative

Les Riposte Creataive sont une famille d’espaces collaboratifs initiés en réponse à la crise du Covid-19 ainsi le labo du CNFPT a lancé la "Riposte créative territoriale" dès mars 2020, à l’initiative de membres de la communauté de l’innovation publique territoriale avce pour objectif de

Co-construire, avec les collectivités territoriales, les réponses formatives innovantes pour faire face à ces défis complètement inédits, en mobilisant l’intelligence collective. Comment développer des modes d’apprentissage dans l’urgence, pour des solutions créatrices de valeur sociale pour le service public territorial et la démocratie locale ?

Les Riposte Créative ont en commun la volonté de valoriser les transformations créatives soucieuses de solidarité, de pouvoir d’agir et de transition dans une posture d’apprendre ensemble de la crise. Ils font le choix d’une écriture ouverte à tous (ce que nous allons décrire plus loin) et de ressources librement réutilisables, protégées par une licence Creative commons (CC by sa) par défaut.

  • donner à voir et mutualiser les initiatives en complémentarité des services et groupes mis en place
  • exprimer des besoins prenant en compte les personnes en précarité, en situation de fragilité et éloignées des services proposés
  • favoriser l’attention, le soin, et une convivialité, et ainsi contribuer au bien vivre ensemble
  • favoriser des transformations créatives solidaires et en transition pour l’après

Les Riposte Creative se placent dans une logique d’archipel reprise d’Edouard Glissant, une notion documentée dans l’agora des archipels(un autre yeswki !) où l’usage en communs de la plateforme yeswiki facilite l’interopérabilité et la réutilisation de ressources entre ces différentes "Ripostes".

Yes wiki c’est quoi ?

YesWiki est un moteur de wiki libre, modulaire, sous licence GPL qui permet de créer et de gérer un site Internet ou intranet. Il est destiné, en particulier, aux groupes souhaitant se doter d’un outil pour coopérer via Internet. Il s’installe sur un serveur web supportant PHP 5 et plus et une base de données MySQL. Une fois installé, le site est directement opérationnel et tout est géré en ligne avec n’importe quel navigateur web. Il permet :

- De créer, supprimer, modifier, commenter des pages du site, quel que soit le nombre d’éditeurs et de pages.
- De gérer les droits d’accès aux différentes pages (lire, écrire, commenter), par utilisateur·trice ou par groupe d’utilisateur·trice.
- D’élaborer la mise en page des contenus de manière intuitive et très visuelle, sans connaissance informatique.
- De publier instantanément toute création ou modification de page.
- D’analyser, de gérer l’ensemble du site à partir de fonctions simples : plan du site, listes des utilisateurs·trices, listes des dernières pages modifiées, etc.

un texte repris de la page de présentation yeswiki sur Interpole, espace de partage de ressource initiées par la communauté des formateurs Animacoop.

YesWiki est actuellement maintenu et amélioré par une communauté de de développeurs francophone.

Pour aller plus loin

- Interpole : Nous, formateurs·trices et facilitateurs·trices de la coopération et des communs, partageons ici nos ressources. Cet espace est dédié aux fiches pratiques sur le travail collaboratif, en présence et à distance. Sur Interpole, nous faisons le choix de partager nos contenus sincèrement auprès de tou·te·s, pour tout usage.

- 

Cours sur l’utilisation de yeswiki

, par Florent Merlet, Laurent Marseault, Michel Briand avril 2021.

- Partage sincère, "tragédie du LSD", fonctionnement en archipel : dialogue autour de la coopération ouverte avec Laurent Marseault, par Laurent Marseault, Michel Briand, mars 2021.

- Formation-action : Les communs du territoire : nouvelle forme de coopération et de services de proximité par, Michel Briand, décembre 2020.

- Ce que nous apprenons des Riposte Créative, une démarche d’écriture collaborative réutilisable, par Laurent Marseault, Michel Briand, juin 2020.

- Quelles boussoles pour des ripostes créatives des territoires, cercle d’apprentissage de Riposte Créative Territoriale animé par Julie Chabaud, initiatrice des cousinades et de Riposte Creataive Gironde

Bibliographie

Briand, M. (2012). "Territoires en réseaux : d’internet aux innovations sociales ouvertes’, intervention à la journée du département de Loire Atlantique, article en ligne, 9 Octobre 2012 (et enregistrement).

Illich, I. (1973/2004). Oeuvres Complètes, Volume1 (Première publication : Illich, Ivan, 1973, Tools for Conviviality, New York, Harper & Row / London, Calder & Boyars).

Sanojca, E. (2018a). Les compétences collaboratives et leur développement en formation d’adultes. Le cas d’une formation hybride. Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation. Rennes, Université Rennes 2.

Sanojca E. (2018b). « L’état d’esprit collaboratif », « faire avec » et « avoir le souci des communs » : trois pivots pour coopérer, article du blog Coopérations, article en ligne, mars 2018.

[1Lorsque démarre un projet en réunissant les 16 participants par groupes de 2 dans un exercices d’interview croisées, le groupe co-produit en 20 mn une douzaine de fiches ressources comme nous l’avons réalisé par exemple dans l’agora des archipels (et à peu près tous les Riposte)

Brèves Toutes les brèves

  • Veilles

    Les veilles publiques ouvertes à vos apports et réutilisations :
    Au fil de l’actualité compte (...)

  • Co-écritures

    Co-animation des magazines a-brest, Bretagne Créative Betagne Educative Innovation-pédagogique (...)

  • Activités

    Acteur de réseaux coopératifs Bretagne-Educative, réseau des initiatives pédagogiques en Bretagne. (...)

  • à Brest

    L’action municipale ouvre un espace de possibles pour une implication progressive des personnes (...)

  • Activité passées

    Parmi les activités des dernières années Co-fondateur de Créatif, collectif des réseaux d’accès (...)